Le succès ne fait pas le bonheur, mais est-ce que le bonheur mène au succès?

Par Catherine Rousseau

Si je vous mentionnais que la reconnaissance est un vecteur incontournable pour optimiser l’expérience employé, vous me répondriez : « certainement, c’est connu! »

 

Pourtant, dans la majorité des groupes de discussion que j’ai pu animer, l’élément manquant le plus important qui est mentionné par les participants est le « Bonjour » du gestionnaire le matin. Un « bonjour » qui vient du cœur et qui vous fait réellement sentir que vous êtes important. Mais, force est de constater qu’au quotidien, cette pratique demeure difficile d’application.

 

Il s’agit là d’un des quatre types de reconnaissance. Il y a la reconnaissance des efforts et de l’investissement dans le travail, celle des résultats, celle qui souligne les compétences de la personne, et la quatrième, la reconnaissance de la personne ou la reconnaissance existentielle.

(Source : Jean-Pierre Brun, dossier spécial - reconnaissance et engagement)

 

Je souhaite donc vous convaincre, par ces quelques lignes, non pas que la reconnaissance soit importante, puisque cela vous le savez, mais plutôt vous convaincre de son impact et de l’importance des choix que vous faites au quotidien, lorsque vous êtes dépassé, submergé, pressé, afféré.

 

En fait, et vous n’êtes pas les seuls, lorsque nous avons une charge de travail très élevée à gérer, notre réflexe est souvent de nous concentrer pleinement sur la tâche, et ce, au détriment… du « bonjour ».

 

Évidemment, je métaphore le tout..., mais l’objectif est de prendre conscience de l’image que l’on projette, de l’impact que l’on a auprès de l’équipe. Puisque la lecture de la situation, par les gens qui vous côtoient quotidiennement, tournera certainement autour de quelque chose de ce genre : « On sait bien, il est toujours pressé et n’a jamais de temps pour nous. On n’est pas si important qu’il le dit ». Et je suis certaine que cela n’est pas votre intention.

crédit: depositphoto.com

Selon le sondage mondial sur la main-d’œuvre de Towers Watson, « 30 % des employés mentionnent qu’un manque de soutien de la part du superviseur (c.‑à‑d. un manque de reconnaissance ou de rétroaction, ou encore le fait de ne pas remplir ses promesses) est une source de stress lié au travail. » Voici une autre raison qui doit nous conscientiser à l’impact des choix que nous faisons dans la gestion quotidienne de nos priorités.

 

Ainsi, dorénavant, lorsque vous devrez gérer vos priorités, avant de penser à la tâche à réaliser, pensez aux leviers que sont vos employés et n’oubliez pas que la première priorité doit toujours être votre équipe.

 

Saviez-vous qu’en exprimant cette considération envers les membres de votre équipe, vous aviez un effet double? Selon une étude non scientifique de SoulPancake, il est démontré jusqu’à quel point qu’exprimer de la gratitude envers une personne augmente NOTRE niveau de bonheur. D’après l’exercice effectué, la mesure de notre niveau de bonheur avant et après avoir exprimé de la gratitude envers quelqu’un augmente de 4 % à 19 %. Oui, oui! Donc, n’hésitez pas à exprimer votre reconnaissance, vous ferez des heureux et vous en serez vous-même plus heureux!

 

Et ce n’est pas tout! Selon une autre étude non scientifique, SoulPancake démontre que les personnes qui sont dans un état d’esprit de bonheur sont plus créatives, plus performantes! Ils ont composé deux groupes de personnes. Un groupe témoin et un groupe à qui on a rehaussé leur niveau de bonheur en lui offrant plein de mignardises. Ensuite, chaque personne devait résoudre une énigme. Conclusion, les participants à qui on a rehaussé leur niveau de bonheur ont pu résoudre la problématique 14 % plus rapidement! Le bonheur est donc un vecteur du succès!

 

La reconnaissance de la personne est donc essentielle dans l’équation d’une expérience employé distinctive. Alors, chers gestionnaires, quoique ces exemples soient un peu loufoques, rappelez-vous que vous demeurez la clé d’une expérience employé remarquable. Alors, n’hésitez plus, ayez de l’impact et dites « Bonjour » avec le cœur!

À proposMentions Légales