Tester vos hypothèses avant d’implanter de nouveaux changements!

Par Catherine Landry et Annie Gauthier

La phase d’implantation de nouvelles façons de faire est un moment crucial. Plus on avance, plus les ressources (temps et argent) consommées sont importantes et plus l’échec sera néfaste pour l’entreprise. Par exemple, les entreprises ont appris à miser sur la réalisation de projets pilotes. Toutefois, cette démarche reste quelquefois un peu biaisée parce que les gens ont trop d’attentes face à l’obtention de résultats rapides.

 

Donc, comment tester nos nouvelles méthodes de façon sécuritaire pour nous et pour l’organisation tout en nous permettant d’apporter des ajustements si nécessaire?

 

LE LANCEMENT D’APPRENTISSAGE; UN OUTIL POUR VOUS AIDER

Qu’est-ce que le lancement d’apprentissage?

 

Le lancement d’apprentissage est un outil de l’approche design thinking utilisé lors de la troisième phase du processus, l’expérimentation. Il est le dernier outil utilisé dans cette phase et sert à aller tester les hypothèses de faisabilité et a pour but de générer des apprentissages.

 

Le lancement d’apprentissage est donc une expérimentation qui prend place dans le monde réel d’une façon rapide et peu coûteuse. Son succès est mesuré par la quantité d’apprentissages acquis lors de son exécution. C’est en quelque sorte un pont entre la co-création et l’implantation. Plus on apprend, plus on sera en mesure de résoudre des problèmes ou insatisfactions qui seraient apparus lors de la phase d’implantation.

 

La différence entre un pilote et un lancement d’apprentissage est, qu’à ce stade, il faut être encore ouvert à faire des changements majeurs sur notre concept. C’est pourquoi nous l’exécutons de manière très rapide et avec un groupe restreint d’utilisateurs. Aussi, il est différent d’un prototype parce qu’il se passe dans la vraie vie pour permettre aux usagers de vivre réellement l’expérience.

 

Qui doit être impliqué?

La composition de l’équipe qui va s’occuper de planifier et mettre en œuvre le lancement d’apprentissage est un élément important à prendre considération. Encore une fois, nous cherchons une diversité d’acteurs. Il faut des individus qui sont passionnés par le projet et qui étaient présents lors des phases précédentes du processus et aussi, des gens qui ont une vision plus sceptique du changement que nous tentons d’implanter.

crédit: depositphoto.com

Comment ça s’applique?

1. Trouver les hypothèses à tester

Lors du lancement d’apprentissage, vous allez vouloir tester les hypothèses de votre nouveau service, c’est-à-dire les éléments créateurs de valeur chez vos futurs utilisateurs.

 

Prenons l’exemple suivant : Nous tentons de tester un nouveau concept qui consiste à faire exécuter des entrevues de carrière par les gestionnaires à leurs employés. Les hypothèses liées à ce nouveau concept sont :

 

• Les entrevues permettront d’augmenter l’engagement des employés parce qu’ils cherchent à avoir ce type de conversation avec leur gestionnaire.

• La réalisation des entrevues par les gestionnaires n’augmentera pas la charge de travail de ces derniers de manière drastique puisque les conversations sont courtes.

 

2.  Allez tester les hypothèses

Il faut se faire un plan pour aller tester la solution dans l’action, ce qui va contribuer à valider ou invalider nos hypothèses.

3. Prendre des décisions

Finalement, le lancement d’apprentissage doit aboutir en prise de décisions. Il faut décider si l’on mène le projet de l’avant ou s’il doit être arrêté. Nous avons maintenant tous les éléments nécessaires pour prendre la bonne décision sans avoir dépensé trop d’argent puisque l’étude de faisabilité et viabilité est exécutée.

 

 

PROCHAINES ÉTAPES

• Si votre lancement d’apprentissage n’a pas été concluant, vous voudrez peut-être explorer de nouvelles opportunités.

• Si votre lancement d’apprentissage a été concluant, vous voudrez faire évoluer votre solution en fonction de vos apprentissages et faire votre plan de déploiement à grande échelle.

 

À RETENIR

Le lancement d’apprentissage est donc un outil qui peut vous être particulièrement utile pour tester vos nouveaux concepts de manière sécuritaire en termes de temps et d’argent. Il vous permettra d’ailleurs de solidifier vos nouvelles solutions afin de vivre une implantation réussie tant du côté technique que du côté de la satisfaction des diverses parties prenantes!

Collaboratrice spéciale : Jessica Mosseau, CRHA, Étudiante M. sc. Business Strategy

Finissante à la maîtrise en Stratégie d'entreprise de l'École des hautes études commerciales, Jessica détient un baccalauréat en Gestion des ressources humaines de l'Université du Québec à Montréal.Détenant 2 ans d'expérience de travail au sein de grandes entreprises d'envergure internationale, elle s'est récemment intéressée à la manière dont les organisations peuvent bâtir une stratégie en gestion de talents qui engendrera un avantage concurrentiel dans un environnement où les innovations de produits et services ne sont plus suffisant pour assurer leur pérénité.

À proposMentions Légales