Créer des liens : l’une des 7 astuces pour « se recharger »

Par Chantal Dauray

Nos milieux de travail ont grand besoin de créer plus de liens. Ça tombe bien, c’est l’une des astuces au cœur de la Semaine de la santé mentale, propulsée par le Mouvement Santé mentale Québec, du 1er au 7 mai 2017. Quelques idées à implanter.

 

Créer des liens, c’est s’ouvrir aux autres pour établir des relations satisfaisantes et bienveillantes.

 

Créer des liens : un réel coussin protecteur

Sentir qu’on fait partie d’un groupe agit comme « coussin protecteur » de notre santé mentale. S’inscrire dans une lignée, dans quelque chose de « plus grand que soi », qui nous dépasse et nous réunit, est profondément humain.

 

Autant dans notre vie personnelle que professionnelle, nous appartenons simultanément à de multiples communautés, des « tribus », comme je me plais à les nommer. À l’ère des médias sociaux, nos intérêts, nos luttes et nos passe-temps nous regroupent également en tribus « temporaires », le temps de vivre ensemble une étape de la vie, de partager des passions et des découvertes ou d’activer notre muscle de la solidarité. Par exemple, on n’a qu’à voir l’effet des tempêtes de neige sur le voisinage : des gens autrefois inconnus se parlent et agissent afin d’améliorer collectivement leur sort.

 

Au travail, on observe le même phénomène. Les épreuves, les griefs ou la compétition féroce nous amènent à tisser des liens pour survivre. Pensons aux trois petits cochons qui se sont alliés contre le grand méchant loup! Ceci dit, pourquoi attendre les mauvais jours pour faire un pas vers les autres? La Semaine de la santé mentale, tout comme la Fête des voisins au travail, en novembre, fournissent d’excellents prétextes pour apprendre à mieux se connaître.

crédit:depositphoto

Votre défi de la Semaine

En cette Semaine de la santé mentale, je vous mets donc au défi de créer plus de liens au boulot. Acceptez-vous la mission? Voici cinq suggestions :

 

1. Proposer à une nouvelle collègue d’aller prendre un café pour jaser de la culture organisationnelle ou des activités du club social.

2. Tenter très fort de trouver une qualité à un collègue avec qui on a moins d’atomes crochus. Peut-être traverse-t-il simplement un mauvais moment et aimerait pouvoir en parler à quelqu’un.

3. Aller saluer les employés d’usine si vous travaillez dans les bureaux. Ou vice-versa. L’idée étant de mieux comprendre la réalité quotidienne de vos collègues. Peut-être pourriez-vous écrire sur votre expérience et publier le tout dans le journal interne? Nous avons implanté le concept Une journée dans la vie de… chez l’un de nos clients, ce qui suscité plus de cordialité dans l’équipe.

4. Inviter les collègues pour une marche santé, le midi. Qui sait, vous en ferez peut-être un nouveau rituel d’équipe!

5. Suggérer une activité de bénévolat à réaliser en groupe, que vous raconterez ensuite dans vos médias sociaux. Sans doute l’occasion d’attirer l’attention de candidats potentiels à la recherche d’un emploi au sein d’une organisation engagée.

 

L’une de mes clientes avait imaginé « l’ange du bureau », qui distribuait des petits mots gentils en catimini. Le passage de l’ange, annoncé par des plumes au sol, a contribué à. « vitaminer » l’ambiance de travail. Cette fiche d’animation, rédigée par le Mouvement santé mentale Québec, propose quelques autres activités.

 

Les six autres astuces pour se recharger

La campagne 2017-2018 mise également sur six autres astuces pour recharger notre « batterie intérieure » :

1. Agir : prendre des risques, tirer profit de ses expériences, apprécier le bon côté des choses, s’engager socialement.

2. Ressentir : accueillir ses émotions et les comprendre pour mieux s’orienter.

3. S’accepter : une bonne estime de soi nous aide à reconnaître nos forces, nos capacités, nos limites et à exprimer nos besoins.

4. Se ressourcer : faire place à ce qui nous fait du bien.

5. Découvrir : s’ouvrir à la vie, aux différences, aux expériences.

6. Choisir : se sentir libre de faire des choix, de les assumer et de les reconsidérer.

 

On peut commander les différents outils de la campagne de la Santé mentale ici : affiches, dépliants, guides d’animation, calendrier rempli de trucs et astuces, autocollants, lingettes pour lunettes et ordinateur, etc.

 

En guise de rappel…

· Chaque jour, 500 000 Canadiens s’absentent du travail en raison de problèmes de santé mentale.

· Sur les dix principales causes d’invalidité, cinq sont liées à des troubles mentaux.

· Les dépenses engagées par une entreprise pour un employé en congé d’invalidité de courte durée en raison d’une maladie mentale s’élèvent à près du double d’un congé d’invalidité attribuable à un problème de santé physique.

À proposMentions Légales