À la chasse aux développeurs Pokémon Go!

Par Chantal Dauray

Cet été, la Californie m’a soufflé plein d’idées dans le cou. En voyage à San Francisco (vive TrocMaison !), j’ai créé des liens avec des gens grâce à diverses applications et plateformes, dont Meetup et Shapr. L’un de ces matins, j’ai donc bu un Luke Chai Walker (ça ne s’invente pas !) avec la responsable des ressources humaines de Niantic, née chez Google. Vous connaissez sans doute davantage l’un de leurs jeux, Pokémon Go !, qui a été téléchargé… 500 millions de fois !

 

Vive, allumée et sympathique, Marissa m’a expliqué l’opération séduction pour recruter ceux qui ont réussi à faire sortir nos ados du sous-sol ! Parlant de maison, Niantic commence sa section recrutement par « Looking for a new place to call home? ». Déjà, ça parle. Par contre, l’équipe des relations publiques a préféré ne pas parler de leurs secrets côté recrutement. Il faut dire que la compétition est vive dans le secteur des jeux vidéo.

 

Toutefois, j’ose jouer à la sorcière et deviner quelques-uns de leurs trucs. Allez, je m’essaie…

1.    Une mission « plus grande que soi ». Sur leur site, on évoque l’idée de « bâtir des jeux qui amènent les gens à sortir de chez soi pour explorer, visiter de nouveaux endroits et rencontrer de nouvelles personnes. » En tant que « créatrice de liens », ça m’accrocherait !

 

2.    Des valeurs clairement énoncées. On y devine le dévouement, le plaisir au travail et la capacité de travailler dans un environnement qui bouge beaucoup. En plus des avantages plus traditionnels, on évoque le lunch gratuit et des escapades de plein air.

 

3.    Un blogue qui raconte la culture de la boîte. Non, on ne veut pas prêcher pour notre paroisse. Quoique… Un blogue qui repose sur une stratégie éditoriale est un excellent compagnon de recrutement. Tout en démontrant la solidité de votre expertise.

 

4.    Un processus de recrutement « qui sort de la boîte ». Je ne peux vous en dire plus, car on m’a demandé de me « fermer la boîte » là-dessus ;-). Ce qui est sûr : la manière dont vous menez votre entrevue sème des indices sur votre culture.

 

5.    Un rituel d’accueil des nouveaux. Oh, que j’aimerais ça pouvoir vous raconter… Pour vous garder en alerte, je vous invite plutôt à lire ces quelques conseils.

 

De quoi vous inspirer? Bonne rentrée!

À proposMentions Légales