La boîte à outils de l’intelligence collective - Revue de lecture

Par Danielle Legentil

Naviguant sur Internet à la recherche d’un livre pour cette chronique, je suis tombée sur une liste de 15 ouvrages en ressources humaines parmi les plus lus en France en 2016. La boîte à outils de l’intelligence collective était l’un de ceux-là. En le choisissant, je faisais d’une pierre deux coups. D’abord, le sujet est d’une actualité on ne peut plus brûlante. Nos organisations et nos sociétés ont dramatiquement besoin d’intelligence collective. Et puis, l’ouvrage nous permet de découvrir une collection des Éditions Dunod de 56 titres en RH, management, production, etc.

 

Les boîtes à outils sont bâties sur le même prototype. Le livre est divisé en dossiers regroupant une panoplie d’outils opérationnels pour le monde du travail. Chaque outil est synthétisé en deux pages. Une page illustrant le concept et le résumant. Une deuxième systématise les objectifs, le contexte dans lequel il est recommandé d’utiliser cet outil, les étapes (le comment employer l’outil), la méthodologie et quelques conseils. Un encadré fait valoir les avantages et les précautions à prendre. De plus, pour certains d’entre eux, des vidéos d’approfondissement sont offerts en téléchargeant des codes QR.

 

Un petit bijou cette collection. Écrite par des spécialistes d’horizons différents, elle présente les recherches les plus récentes dans le domaine abordé et fournit du matériel concret pour les mettre en application. Cependant la lecture seule ne pourrait suffire à intégrer tous ces outils. La maîtrise de certains d’entre eux peut exiger des années de pratique et leur mise en place, un accompagnement.

 

La boîte à outils de l’intelligence collective s’inspire de la philosophie de Peter Senge. Les auteures Béatrice Arnaud et Sylvie Caruso Cahn définissent ainsi l’intelligence coopérative :

▪ L’intelligence coopérative désigne une organisation collective du travail dans laquelle les buts sont communs, mais les tâches distribuées.

 

▪ L’intelligence collective correspond à une organisation du travail dans laquelle  les buts et les tâches sont communs et le travail collectif.

 

▪ L’intelligence collaborative désigne plus précisément les outils de collaboration utilisés de plus en plus dans les entreprises pour mener à l’intelligence collective.

 

▪ L’intelligence collaborative est le fruit de l’innovation réalisée en collectif et conduit également à l’émergence de l’intelligence collective.

Arnaud et Cahn ont à cœur d’outiller les entreprises face à « un monde complexe, dans lequel il n’y a plus de réponse simple et unique, dans lequel personne ne détient ni la connaissance ni la vision de l’ensemble du système ». Elles ont sans doute un cœur très grand, car il n’y a pas moins de 66 outils répartis en 7 dossiers (cadre général, faire grandir sa posture de leader; construire la vision partagée, apprendre à se développer en équipe, faciliter les groupes, développer des manières de travailler collaboratives, gouvernance). À titre d’exemple, le chapitre « Faire grandir sa posture de leader » propose, entre autres choses : les modèles mentaux, la colonne de gauche, l’échelle d’inférence. Dans le chapitre « Développer des manières de travailler collaboratives », on retrouve le « design thinking », les espaces collaboratifs internes, l’écriture collaborative, etc. Des études de cas étoffent certains chapitres.

 

Enfin, une bibliographie et une webographie complètent la boîte à outils déjà bien remplie. Un 67e outil en quelque sorte!

 

Les auteures

Béatrice Arnaud est psychosociologue des organisations, coach et facilitatrice spécialisée dans la transformation systémique et en intelligence collective. De son côté, Sylvie Caruso Cahn est psychologue clinicienne, coach de dirigeants, d’équipes et d’organisations. 

À proposMentions Légales