Ce que les réseaux sociaux savent sur vous!

Par Emilie Pelletier et Didier Dubois

L’affaire Cambridge Analytica a eu l’effet d’une douche froide pour de nombreux utilisateurs des réseaux sociaux qui pensaient que ce qu’ils disaient sur Facebook... restait sur Facebook. En fait, on sait depuis longtemps que sur les réseaux sociaux il n’y a qu’une règle : « si c’est gratuit, vous êtes le produit ». En fait, sur la plupart des réseaux sociaux, vos données sont la matière première exploitée et revendue par les plateformes. Elles servent à mieux vous connaître, à mieux vous cibler et selon Cambridge Analytica, à mieux vous manipuler.

 

Vous êtes-vous déjà demandé ce que les plateformes savent de vous? Chaque jour, nous partageons nos idées, nos intérêts, nos ambitions sur les réseaux sociaux, morceau par morceau, petit à petit. Un statut à la fois, ces partages semblent bien anodins, mais une fois regroupés, ils sont une mine d’or pour les marketeurs et les analystes de tous genres. Saviez-vous qu’il est possible d’accéder à la totalité des données que vous avez partagées avec les principales plateformes?

 

Accéder à vos données sur Facebook

 

Facebook vous offre l’opportunité de télécharger une copie de vos données. Voici comment faire (à partir de votre ordinateur de bureau) :

  1. Dans le coin supérieur droit de votre page d’accueil, cliquez sur le petit triangle pointant vers le bas, puis sur [Paramètres].
  2. Sur la page d’accueil de vos paramètres : [Général], dans la partie centrale, le dernier élément des [Paramètres généraux du compte] est [Télécharger une copie de vos données sur Facebook].
  3. Après avoir cliqué dessus, vous devrez valider votre mot de passe, puis vous recevrez assez rapidement (dans la même journée) un dossier « zippé ».

 

Le dossier transmis contient, entre autres :

  • Votre profil (nom, date de naissance, les pages et les groupes pour lesquels vous avez manifesté un intérêt, etc.).
  • Les coordonnées des contacts de votre téléphone que Facebook s’est permis d’aller récupérer.
  • Tous les statuts que vous avez écrits sur votre journal depuis la création de votre compte.
  • Toutes les photos et vidéos que vous avez partagées sur votre journal et sur Messenger.
  • Les noms et la date de naissance de tous vos contacts.
  • L’intégralité de toutes les conversations que vous avez eues sur Messenger.
  • Tous les événements auxquels vous avez été invité.
  • Tous vos champs d’intérêt et publicités sur lesquels vous avez cliqué (avec la date et l’heure du clic).
  • Toutes les sessions Facebook que vous avez ouvertes (date, heure, navigateur, etc.). Les adresses IP avec lesquelles vous vous êtes connecté, etc.

 

...Eh oui, Facebook en sait plus sur vous que vous ne le pensiez… et ce sont toutes des données qui peuvent être utilisées par des clients de Facebook.

 

Vous pouvez reproduire l’exercice sur les autres plateformes.

 

Accéder à vos données sur Linkedin

 

Pour télécharger vos données de Linkedin :

  1. Cliquez sur la petite photo [Vous] en haut à droite de l’interface et choisissez le menu [Préférences et confidentialité].
  2. Cliquez sur le 2e onglet [Confidentialité], puis descendez la page jusqu’à l’option [Télécharger vos données] et cliquez sur l’option de votre choix (Tout ou type de données par type de données).

 

Le processus est également assez rapide. Les données obtenues sont moins spectaculaires puisque nous sommes dans Linkedin, mais quand même.

 

 

 

Accéder à vos données sur Twitter

 

Pour télécharger vos données (vos tweets) de Twitter :

  1. Cliquez sur la petite photo [Vous] en haut à droite de l’interface et choisissez le menu [Préférences et confidentialité].
  2. Dans le menu de gauche, choisissez l’avant-dernier élément [Vos données Twitter].
  3. Validez votre mot de passe.
  4. Puis, tout au bas de la page, choisissez [Archive Twitter].

 

Accéder à votre profil Google

 

Si vous avez un compte Google (Gmail), vous allez particulièrement aimer cette section.

Pour accéder à vos données de Google :

  1. Connectez-vous à votre compte Google (bouton bleu [Connexion] dans le coin supérieur droit de votre écran quand vous êtes sur Google.
  2. Allez sur la page [myaccount.google.com].
  3. Cliquez sur [Renseignements personnels et confidentialité].

 

Dans le menu [Gérer votre contenu], vous pourrez télécharger vos données

 

Mieux encore, voyez comment Google vous traque, allez à l’adresse suivante : https://myaccount.google.com/activitycontrols. Vous aurez alors accès à :

  • Toutes les pages que vous avez visitées [Activité sur le Web et dans les applications].
  • Tous les déplacements [historique des emplacements] que vous avez faits (oui oui, l’historique de tous vos déplacements, les arrêts, les photos que vous avez prises à chaque endroit avec votre téléphone, les commerces que vous avez visités… tout cela est consigné par Google.
  • Toutes les commandes vocales que vous avez passées à votre téléphone (oui oui, vous pourrez écouter votre voix, car Google conserve tout). Bien sûr, on parle ici de téléphone Android..., mais Apple fait la même chose avec Siri.
  • Toutes les vidéos que vous avez cherchées et regardées sur YouTube.

 

Comme vous le voyez, les réseaux sociaux se positionnent comme des amis qui veulent notre bien, mais il n’en est rien. Ce sont de puissantes multinationales qui collectent et revendent nos données. Il est peut-être temps de mettre un peu d’ordre et de légiférer quant à la manière d’utiliser nos données. Espérons que l’affaire Cambridge Analytica permettra d’obtenir autre chose que les laconiques excuses de Mark Zukerberg.

 

À proposMentions Légales