S’inspirer de la nature pour développer sa pensée créative

Par Geneviève Brouillette

« Va prendre tes leçons dans la nature, c’est là qu’est notre futur. » - Léonard de Vinci

Au courant des derniers mois, j’ai eu l’opportunité de participer à plusieurs événements ayant tous comme point commun la créativité et l’innovation. Que nous soyons gestionnaires, professionnels, employés dans une grande organisation ou dans une start-up, il faut développer sa pensée créative pour trouver des solutions novatrices aux enjeux d’aujourd’hui.

 

Ce que j’ai surtout retenu de ces événements est, qu’au-delà du processus créatif ou de la résolution de problèmes, la créativité est d’abord et avant tout un état d’esprit.

 

La pensée créative :

· se développe;

· n’est pas le fruit du hasard;

· demande 5 % de talent et 95 % de sueur;

· est davantage accessible aux esprits ouverts, curieux et attentifs à leur environnement.

 

Ce dernier point me rappelle un atelier auquel j’ai participé en 2015 avec Lawrence J‑E Poole[i] où il explique que la jungle est la meilleure école de gestion connue pour une incroyable diversité, une grande complexité, un changement continu, des stratégies des plus intelligentes, une compétition féroce, une créativité surprenante, un superbe travail d’équipe, etc.

 

Bien que dans sa pratique professionnelle M. Poole amène réellement des groupes avec lui dans la jungle du Costa Rica pour réaliser des formations expérientielles, il lui arrive également d’amener la jungle ici au Québec. Il utilise avec brio les analogies entre le comportement des différentes espèces animales et végétales afin d’inspirer les leaders à penser et agir différemment pour survivre dans la jungle… du travail!

 

Je me suis donc replongée dans mes notes pour vous partager quelques extraits de son livre, mais aussi pour me fixer mon propre objectif créatif de l’été.

 

 

Provoquer des percées innovantes

M. Poole s’est penché sur le processus créatif de la nature pour se gérer avec succès. Certains de ces processus ont été transposés en pratiques applicables sous forme de leçons de la jungle. Une des 50 leçons présentées est sur le développement de la pensée créative pour innover. En d’autres mots, comment avoir des idées novatrices pour régler des problèmes courants?

 

Il nous explique :  

« Dans la jungle, les espèces obéissent à deux règles fondamentales : survivre et prospérer. Alors que proie et prédateur coexistent sur le même territoire, la première règle suppose que la proie se fasse invisible, ce qui est pour le moins difficile dès lors qu’elle doit se déplacer pour trouver nourriture et abri. Quant à la deuxième règle, elle devient du coup pratiquement impossible à observer, puisqu’elle requiert d’être non seulement visible, mais aussi attrayante aux yeux des autres membres de son espèce.

[i] Auteur, formateur et conférencier. http://www.lawrencepoole.com/

crédit: depositphoto.com

Les survivants doivent donc constamment s’adapter pour obéir à ces deux règles.

 

C’est ainsi que le papillon hibou, par exemple, effraie ses prédateurs en se laissant tomber au sol tout en exposant ses ocelles, soit de grosses taches brunes qui ressemblent aux yeux du rapace. Cette fragile créature a su innover pour s’adapter d’étonnante façon aux conditions de son environnement.

 

L’auteur présente aussi six pratiques pour développer sa pensée créative :

1. Examiner le problème sous tous ses angles.

2. Penser en termes de métaphore. À quoi le problème vous fait-il penser? Écrivez tout ce qui vous vient à l’esprit, même le plus farfelu.

3. Donner forme à ses pensées. Utilisez des peintures, des photos ou des dessins qui les représentent.

4. Faire un remue-méninges autour des solutions possibles avec un groupe éclectique. Comment avoir une bonne idée? Produisez-en beaucoup et jetez les mauvaises! Plus les membres du groupe sont différents, plus les idées seront diversifiées.

5. Unifier les opposés. Cherchez les éléments communs entre les idées qui semblent incompatibles, et créez de nouveaux liens entre elles.

6. Établir des relations forcées. Prenez des idées complémentaires et reliez-les pour produire des idées nouvelles et plus larges. » [i]

 

Enfin, il précise qu’adopter les stratégies du leader créatif, c’est aussi accepter d’être et d’agir à contre-courant, ce à quoi bien des milieux de travail nous poussent inconsciemment à faire. Se comporter en leader créatif demande de sortir du lot, de sa zone de confort et exige une prise de conscience, de l’énergie et du courage de marcher vers l’inconnu…

 

« Apprivoiser notre potentiel créatif est non seulement dans notre intérêt, mais dans celui de nos proches, de nos organisations et de la société. »

 

 

Mon objectif créatif de l’été

Pour développer ma pensée créative, je veux prendre le temps d’observer ce qui se passe autour de moi, quand je circule à vélo sur la piste cyclable en venant travailler. Je veux garder mon esprit ouvert en faisant mon jogging sur le bord du canal Lachine, ou simplement observer la nature quand je suis au parc avec mes enfants le dimanche après-midi. Bref, je veux me donner le défi d’explorer, de contempler et d’essayer de comprendre ce que la nature m’enseigne. Voir comment elle répond à ces défis et comment ces éléments interagissent les uns avec les autres.

 

Et vous?

 

[i] POOLE, Lawrence J-E (2013). Les leçons de la jungle, Isabelle Quentin éditrice, p. 89-90.

À proposMentions Légales