Le gestionnaire maître des actions mobilisatrices!

Par Mario Côté

Une conversation récente entre voisins dans un train allait comme suit :

 

« Ma patronne ne nous a pas permis de nous inscrire à une formation qui aurait été très utile pour moi et à laquelle certains collègues d’autres unités dans l’organisation ont eu accès récemment. Elle ne nous a donné aucune explication. J’ai l’impression qu’elle veut faire ses preuves auprès de la haute direction en faisant des économies sur notre dos! Cette semaine, elle organise un déjeuner rencontre pour parler de mobilisation au travail. Hey, penses-tu que j’ai envie d’y aller à son « déjeuner mobilisation » moi?!? »

 

Nous n’étions évidemment pas là tout au long du déroulement de ces événements, et nous ne connaissons rien du contexte entourant ces événements. Nous devrions donc éviter de juger la gestionnaire et ce collaborateur dans cette histoire. Cependant, une chose est certaine à l’écoute de cette conversation… ce dernier n’est plus très mobilisé!

 

Quelle leçon tirer de cette histoire?

 

La mobilisation ne se commande pas de manière spontanée par un gestionnaire, en organisant, comme dans l’exemple précédent, un « déjeuner mobilisation » ou encore en invitant un conférencier pour parler d’engagement au travail. Elle se développe progressivement par une série de gestes et de paroles qui peuvent même sembler anodins aux yeux de certains gestionnaires.

 

Un gestionnaire a tout intérêt à prendre le temps d’expliquer ses décisions impopulaires et les raisons pour lesquelles d’autres unités dans l’organisation n’ont pas les mêmes contraintes, s’il le peut. Les gens s’engageront avec un leader qui donne un sens à ses décisions. En contrepartie, faute d’explications, les gens vont donner leur propre sens à de telles décisions et ceci risque de nuire à la mobilisation des troupes.

 

C’est donc au quotidien que le gestionnaire agira de la manière la plus efficace qui soit en vue d’obtenir une mobilisation d’équipe optimale. Nous vous proposons ici cinq sujets de conversation ou actions à maîtriser :

 

Proposition no 1

Que ce soit en rencontre d’équipe ou en conversation individuelle, donner un sens au travail à accomplir aura un effet spectaculaire sur l’engagement et la mobilisation des gens. Et si le concierge, chez vous, contribuait au bien-être de vos clients et à votre succès d’entreprise en créant un environnement impeccable plutôt que de simplement vider les poubelles?

 

Proposition no 2

Individuellement, quel pourrait être un défi stimulant, aligné à vos objectifs d’affaires, à proposer à un collaborateur? Voilà une question pour démarrer la conversation : « Tu connais nos objectifs. Comment aimerais-tu contribuer à l’atteinte d’un de ces derniers d’une façon stimulante pour toi? »

credit:depositphotos.com

Proposition no 3

Demandez un avis à un collaborateur plutôt que de lui dire quoi faire! Voici un scénario typique de conversation et sa version mobilisatrice :

Collaborateur : « Bonjour patron! Voici mon problème : … »

Patron : « Tu devrais faire ceci : … »

 

Et si on reprenait la séquence de la façon suivante :

Collaborateur : « Bonjour patron! Voici mon problème : … »

Patron : « Qu’en penses-tu? Comment pourrais-tu régler ce problème? » ou encore : « Qu’attends-tu de moi? », ou encore : « Si nous n’avions aucune contrainte, comment réglerais-tu ce problème? »

 

Le fait de donner du pouvoir d’influence sur une décision à prendre à un collaborateur a un effet potentiel extrêmement stimulant.

 

Proposition no 4

Si ce n’est pas déjà fait, devenez maître dans l’art de pratiquer la reconnaissance au quotidien. Soulignez les bons coups au moment où vous les observez. « Je viens de te voir régler le problème d’un client. Bravo! C’était excellent! Il n’était pas facile et tu as réussi à le calmer et à trouver une solution gagnant-gagnant! C’est comme ça que j’aime qu’on règle les problèmes de nos clients! » En plus d’avoir la satisfaction d’avoir réglé un problème, votre employé appréciera votre sens de l’observation et sera davantage mobilisé!

 

Proposition no 5

Soyez créatif et surprenez votre équipe pour la rendre heureuse! Une cliente offre une gourmandise glacée de leur choix à ses employés tous les vendredis de l’été. Ils aiment tellement ça qu’ils le publient sur leurs médias sociaux. C’est simple, ça fait plaisir, et ça mobilise! Bon, nous sommes en janvier… il faudra trouver autre chose qu’une friandise glacée, mais vous avez compris le principe!

 

En 2018… que feront vos gestionnaires pour mobiliser leurs troupes? Ils doivent comprendre que c’est un de leurs principaux rôles et c’est au quotidien qu’ils auront le plus grand impact pour mobiliser leur monde!

À proposMentions Légales