Connaissez-vous Boomrank?

Par Sandrine Théard

Boomrank est un outil qui facilite la recherche de formations disponibles, quel qu’en soit le domaine (marketing, ventes, gestion, RH...). Vous avez certainement déjà effectué des recherches de formations, et une des seules façons de le faire jusqu’ici était... Google, avec toutes les informations non pertinentes qui en ressortent...

Lors du dernier FacteurH Lab, j’ai eu l’occasion de rencontrer Jonathan Paquet, vice-président et co-fondateur de Boomrank, afin qu’il nous en dise un peu plus...

        Source : Bersin, J. (2014). « The New Model for Talent Management: Agenda for 2015 ». Recrutement & RH, A aires.         Dispositive 9.

Qui plus est, vous prenez sûrement conscience que chacune des dimensions est en pleine mutation. À titre d’exemple, l’acquisition des nouvelles connaissances est complexifiée. Cette complexification peut d’ailleurs être attribuée aux divers apprenants (différentes générations) et aux nouvelles technologies qui transforment et élargissent le choix des méthodes de livraison des formations.

 

À la vue de ces tendances, il est évident que la fonction ressources humaines est en pleine évolution puisqu’il y a seulement quelques années, les rôles attendus étaient plutôt axés autour de tâches de type administratif. Bien souvent, les professionnels en ressources humaines étaient les « gardiens des processus/politiques ». Nous sommes donc devant un changement radical de la fonction puisqu’il ne suffit plus d’améliorer nos façons de faire, mais bien de réinventer notre pratique. Les nouvelles attentes sont très attrayantes pour les professionnels!

 

LA CONCEPTION DE PROCESSUS; UNE BARRIÈRE IMPORTANTE

Bien que ces nouveaux rôles paraissent attrayants, il n’est pas facile de les combler convenablement. L’écart au point de vue des compétences est un frein important pour le développement de la fonction. Étant souvent perçue comme une dépense plutôt qu’un partenaire stratégique, la fonction ressources humaines doit se développer et convaincre la haute direction de sa valeur en montrant des résultats. Toutefois, les praticiens sont trop fréquemment pris dans la conception de leurs processus et passent plus de temps à les développer qu’à évaluer et mesurer leurs impacts sur les utilisateurs. Une façon de contrer cette limite serait de changer l’accent actuellement axé sur la conception de processus vers une conception plus centrée sur l’humain. Toutefois, êtes-vous bien préparé pour relever ce défi?

À proposMentions Légales