Le "talent nuturing" – Partie 2 – Nourrir les talents de votre organisation

Par Stéphanie Lagand

Dans le précédent article, nous parlions de nourrir les talents à venir dans votre organisation, mais ceux déjà présents, qu’en faites-vous? Quels sont les enjeux de ce qu’on nomme aussi l’expérience employé?

 

Nous assistons depuis quelques années à une profonde mutation au sein des organisations par le fait notamment de l’explosion d’Internet et des médias sociaux. Les changements deviennent de plus en plus complexes et évoluent à vitesse grand V. Les organisations font ainsi face à des défis d’adaptation sans précédent, comme cela a d’ailleurs été soulevé au sein de précédents articles de FacteurH (plongeons-nous dans les archives!).

 

Tout se combine à un rythme effréné : mondialisation, changements technologiques incessants, fragilisation de la fidélisation de la clientèle, pénurie de main‑d’œuvre, métiers sous tension, nouveaux métiers...

 

Dans ce monde complexe, la gestion du capital humain n’aura jamais été aussi stratégique que maintenant! Relève, rareté de main‑d’œuvre, défis intergénérationnels, attraction, fidélisation et mobilisation des employés sont désormais des enjeux incontournables.

 

Avec la rareté de la main‑d’œuvre, notamment spécialisée, un profond bouleversement s’est engagé ainsi que de profondes mutations de nos organisations. La course aux talents et le défi de la rétention sont amorcés : les candidats choisissent aujourd’hui leurs employeurs à la différence du début des années 90. Il devient alors logique, même incontournable, de considérer ses employés comme ses premiers clients. Un client heureux et satisfait reste fidèle. Un employé heureux, satisfait reste non seulement fidèle et mobilisé, mais il est également prouvé que la productivité de ces employés est bien plus importante. Sans employés satisfaits, pas de clients satisfaits!

 

Lorsque vous souhaitez vous distinguer et fidéliser vos clients, il s’agit alors pour vous de créer de la valeur ajoutée. Afin de se différencier, les entreprises se doivent de proposer une expérience à valeur ajoutée, et ce, à chaque étape du processus. Le client accorde une valeur globale suite à une expérience subjective à chaque étape de son processus. Pour l’employé, tout commence dès les premières interactions avec l’entreprise, avant même son embauche. Il recherchera dans son expérience subjective, et donc émotionnelle, des éléments qui s’apparenteront au plaisir.

 

Créer une expérience employé reprend les mêmes éléments que dans la création d’une expérience client, cette dernière visant à créer une marque forte, inoubliable et incontournable. Le défi de la marque employeur réside dans l’objectif d’attirer et retenir ses clients, soit les employés. Tout comme une marque au sens général, la marque employeur constitue la promesse et l’engagement, le contrat social que signe l’entreprise à l’égard de ses employés actuels et à venir.

Crédit: BigStockPhoto

C’est ainsi que le positionnement de votre marque employeur sur le marché de l’emploi vous permettra de mieux promouvoir votre entreprise sur ce même marché, voire parfois de prendre une longueur d’avance. Les employés recherchent aujourd’hui des entreprises qui s’engagent auprès d’eux et... qui respectent leurs promesses. Une expérience employé positive renforce la marque employeur. Par contre, cela étant dit, rien de pire pour l’image d’une organisation qu’une promesse non tenue...

 

Concernant les objectifs organisationnels : il existe une forte corrélation entre le degré de mobilisation des employés et le degré de satisfaction des clients, le taux de fidélité des clients et... la rentabilité de l’entreprise (Heskett et al. The service profit chain, 1997). Une autre étude de Gartner (entreprise américaine de conseils) indique qu’une augmentation de 2 % du taux de satisfaction des employés entraîne une croissance de 1 % du taux de satisfaction de la clientèle de l’organisation...

 

Dans une entreprise mobilisée envers ses employés, ces derniers deviennent des ambassadeurs naturels et spontanés de la marque employeur. Les défis de la main‑d’œuvre passent et passeront par l’amélioration de cette expérience employé, cette dernière étant aussi un facteur clé du taux de satisfaction de vos clients et donc de votre croissance. Savoir se différencier par votre expérience employé est un objectif majeur et votre marque employeur devient cruciale sur le marché. Vos concurrents peuvent copier vos produits, pas votre marque employeur, essence même du positionnement de votre entreprise.

 

Avez-vous déjà pris le temps de réfléchir à la manière dont vos employés décrivent l’expérience qu’ils vivent au sein de votre organisation? Qu’est-ce qui les motive à rester (ou qu’est-ce qui pourrait les pousser à partir)? Quel est leur degré d’engagement envers votre organisation? Comment perçoivent‑ils le bénéfice de rester et la valeur ajoutée d’y collaborer?

 

Créer l’expérience employé c’est créer un milieu de travail ou les employés s’y rendent motivés, un milieu de travail conjuguant fierté d’appartenance, excellence, respect, innovation, diversité. Un milieu où l’on vit une expérience positive qui nous donne l’envie d’y rester, de s’y engager et d’en parler avec fierté. Quel est le meilleur ambassadeur de votre entreprise qu’un employé heureux et mobilisé?

 

L’expérience employé est un ensemble d’émotions ressenties avant, pendant et après l’embauche. Cette expérience se doit d’avoir comme objectif de faire vivre une expérience agréable, motivante, stimulante et favorable au dépassement de soi.

 

Qu’attendez-vous pour créer cette expérience employé ou la favoriser au sein de votre organisation?

À proposMentions Légales