Plonger vos salariés dans les MOOCs? ou dans les COOCs?

Par Stéphanie Lagand

Faites-vous partie des gens pour lesquels il faut expliquer ce qu’est l’acronyme « MOOC »?

Je vous renvoie dans un premier temps à l’excellent article rédigé par ma collègue de FacteurH, Sandrine Théard sur sa première expérience de MOOC : http://facteurh.com/012016/sandrine

 

Dans un 2e temps, définissons le MOOC : « Massive open online course ». En français, nous pouvons également parler de formation en ligne ouverte à tous (FLOT), ou encore de cours en ligne ouvert et massif (CLOM), cours en ligne ouvert à tous ou cours en ligne ouvert aux masses.

 

Créé en 2008 au Canada, le MOOC est devenu un des grands axes de développement des universités et des grandes écoles. Grâce à la force du Web et des réseaux, ces formations attirent un public large et international. De ce fait, et malgré l’absence de « business model » au début, les établissements les plus prestigieux dans le monde s’y sont mis, à l’instar de Harvard, Princeton et HEC afin de faire rayonner leur marque à l’international.

 

Les MOOCs donnent ainsi à chacun la chance de suivre les cours de professeurs émérites, même s’ils ne débouchent pas actuellement sur un véritable diplôme.

 

L’engouement pour cet accès à des connaissances est réel et la croissance encore plus rapide que les réseaux sociaux : un des acteurs américains principaux, Coursera, a atteint le million d’utilisateurs en quatre mois alors que Facebook avait mis neuf mois pour rejoindre ce palier.

 

Comment utiliser ces MOOCs : comme une opportunité de formation continue à faible coût au sein des entreprises? Certaines entreprises expérimentent la formule aujourd’hui, avec succès, mais lancer une série de MOOCs au sein de votre entreprise sans un minimum de règles du jeu ne vous servira à rien. Quelques-unes des questions à se poser :

 

Quel but \ quel(s) objectif(s)?

-    mesurer des connaissances acquises?

-    acquérir de nouvelles connaissances?

-    s’ouvrir à d’autres domaines afin de penser différemment? (« design thinking »)

-    familiariser vos salariés à la culture digitale?

 

Le suivi des cours de formation?

-    pendant ou hors du temps de travail?

-    aménagement des horaires?

-    individuel - en groupe?

-    réunions en cours de session?

 

L’impact? Le prolongement concret à donner?

-    mise en place de nouveaux outils

-    nouveaux axes de réflexion/accompagnement du changement

-    satisfaction de salariés désireux de valoriser une reprise d’études

Crédit: depositphotos

Aujourd’hui, le mouvement reste certes embryonnaire au sein des entreprises. Mais demain?

Avec 77 % des Français qui ignorent encore ce qu’est un MOOC, le chemin reste encore long pour convaincre les entreprises des bienfaits de ces derniers. Pourtant, certaines entreprises ont pris le pari de les utiliser, notamment pour s’adapter aux enjeux de la transformation digitale.

 

Quelques exemples en France de grandes entreprises qui ont plongé dans les MOOCs :

-     Canal +, pour familiariser ses salariés à la culture digitale

-     Orange, a développé ses propres MOOCs, recrute par ce biais et conseille également les entreprises pour les aider à créer leurs MOOCs ( http://www.orange-business.com/fr/blogs/usages-dentreprise/entreprise-20/creer-votre-mooc-d-entreprise-pourquoi-et-comment-)

-     BNP Paribas,a développé des MOOCs destinés aux professionnels de la finance - ce qui lui permet de former à l’interne, mais aussi de communiquer sur son expertise. https://group.bnpparibas/communique-de-presse/bnp-paribas-lance-premier-mooc-massive-open-online-course-l-espace-unique-paiement-euros-sepa

-     Google, pour former ses collaborateurs notamment en compétences techniques (programmation HTLM 5)

-     McAfee, pour motiver ses employés et rendre accessibles les formations n’importe où/n’importe quand

 

Quelles sont les opportunités principales des MOOCs pour les entreprises?

-   Recruter des talents à l’externe… comme à l’interne

Depuis quelques années, le digital révolutionne le recrutement avec des outils facilitant la publication des offres et la sélection des profils. Les MOOCs, grâce aux données qu’ils génèrent, peuvent être de précieux outils pour les entreprises, leur permettant de repérer des candidats potentiels à l’externe comme à l’interne.

 

-    Former en continu des employés à moindre coût

Dans un marché des talents tendu, les entreprises ne peuvent s’appuyer uniquement sur le recrutement. Elles doivent aussi être en mesure de détecter et de développer les compétences à l’interne.

 

-   Communiquer avec vos clients, prospects et partenaires

Une entreprise de haute technologie peut proposer un MOOC ouvert à tous sur des sujets proches de son corps de métier afin de faire connaître son expertise, ses produits et services.

 

Microsoft a lancé sa « virtual academy », une plateforme gratuite, ouverte à tous, et qui forme sur les technologies de l’entreprise.

 

Les MOOCs permettent ainsi de former à grande échelle des clients potentiels ou existants.

 

-   Travailler votre image de marque

Les MOOCs d’entreprise peuvent se révéler être de réels outils marketing pour les entreprises. En effet, proposer un dispositif d’apprentissage numérique sur un sujet donné, c’est mettre en avant son expertise et sa légitimité sur ce marché.

 

Les MOOCs sont-ils adaptés à la fonction managériale?

Les fonctions exécutives/managériales sont souvent immergées dans leurs agendas. Or on a pu constater que le taux d’abandon d’un MOOC classique se situe entre 5 et 10 %…

 

L’enseignement mixte, avec un MOOC qui marie contenus en ligne et enseignement présentiel, en plus d’un coaching et d’un suivi personnalisés et d’une auto-évaluation permet d’intégrer la notion de « classes inversées », où l’apprenant assimile le cours avant la séance avec le formateur, ouvrant le champ à débats, actions collectives et points d’approfondissement en salle.

 

L’adaptation du MOOC à la formation exécutive (Coos corporate on-line seminar) impose donc un modèle différent, mais qui offre des solutions « d’e-learning » innovantes et efficaces afin de mettre à niveau les managers de tout pays.

 

Reprendre le concept des MOOCs pour la fonction managériale constituera donc notre prochain article, quelques acteurs français ont en effet saisi cette opportunité pour vendre des MOOCs « professionnels » rebaptisés COOC ou SPOC (small private online course) selon leur format. Ces formations pourraient ainsi également changer la façon de manager.