Éditorial : Fluctuat Nec mergitur (1)

Par Emilie Pelletier et Didier Dubois

Facteur H, comme son nom l’indique, est un magazine centré sur l’être humain en milieu de travail. Nous n’aurions pas pu passer sous silence les attentats terroristes de Paris en novembre dernier. Ceux-ci nous ont tous affectés dans notre humanité et nous ont rappelé qu’au-delà des enjeux organisationnels qui occupent parfois tous nos esprits, ils se jouent, sur une trame de fond plus large, des événements qui nous font relativiser nos petits tracas quotidiens.   

Bien sûr, ce n’est pas le premier attentat; il y a malheureusement, à travers le monde, des attentats similaires sur une base régulière, tous aussi horribles les uns que les autres. Celui-ci nous a probablement plus touchés de par sa proximité et le contexte plus inhabituel.   

Facteur H appartient aux francophones du monde entier et c’est le berceau de la francophonie, Paris, qui a été touché. Ce soir-là, ce sont tous les états de droits qui ont été attaqués et, par le fait même, tous les citoyens du monde. 

Toutes nos pensées vont aux victimes ainsi qu’aux familles des victimes.    

 1.     Fluctuat nec mergitur est une locution latine signifiant : « Il est battu par les flots, mais ne sombre pas » 1, devise de Paris, capitale de la France. http://facteurh.org/1HxvU05

Crédit photo : Didier Dubois

À proposMentions Légales